Nature en soi, Nature en droit

Création artistique de Corto Fajal racontée par Valérie Cabanes

Du
11fév 2022 18sep 2022
Affiche exposition Nature en soi, Nature en droit © Corto Fajal / Jean-Jacques Barelli / MRDI
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition temporaire

Théorisée dès les années 1970, la question de la relation de l’Homme à la Nature fait aujourd’hui l’objet d’une nouvelle approche juridique qui s’inspire des principes de vie et de gouvernance des peuples autochtones. Elle propose d’accorder aux écosystèmes exceptionnels un droit à exister, à se régénérer et à se défendre en les reconnaissant comme sujets de droit. Encouragées et débattues dans les plus hautes instances internationales, des initiatives se multiplient partout dans le monde, et depuis peu en Europe. 

À travers l'exposition Nature en soi, Nature en droit, le Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère propose une immersion dans la beauté d'écosystèmes européens où ces démarches émergent. Corto Fajal, auteur-réalisateur, et Valérie Cabanes, juriste et essayiste, à l’initiative de cette mise en lumière, sont allés à la rencontre de citoyens, de peuples autochtones et d’artistes afin de comprendre leur démarche et d’explorer les écosystèmes aquatiques et forestiers qu’ils souhaitent protéger.  

Dans le cadre de la saison culturelle départementale « l’Appel de la forêt en Isère », le Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, musée départemental d’histoire et de société, invite le visiteur à une rencontre sensible, immersive et pédagogique avec la Nature et ses gardiens.

 Dans le cadre de « l’Appel de la forêt », porté par le Département de l’Isère

Un événement labellisé Grenoble Capitale verte

En partenariat avec la Fondation Danielle Mitterrand

L’exposition Nature en soi, Nature en droit présentée au Musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère à été réalisée à partir de la création artistique de Corto Fajal et de la contextualisation juridique de Valérie Cabanes.

VALÉRIE CABANES
 

Valérie Cabanes est juriste internationaliste et essayiste. Après deux décennies dans des Organisation non gouvernementales (ONG) de terrain travaillant dans les champs de la solidarité internationale, elle œuvre depuis 2012 à la reconnaissance du crime d’écocide et des droits de la Nature. Elle est experte auprès de la Fondation Stop Ecocide, de l’initiative des Nations Unies Harmony with Nature et de l’Alliance mondiale pour les droits de la Nature (GARN). Elle est aussi co-fondatrice du programme juridique interactif Wild&Legal où étudiants, juristes et citoyens collaborent pour les droits de la Nature. Elle a écrit deux ouvrages : Homo Natura, en harmonie avec le vivant (Buchet/Chastel, 2017), Un nouveau droit pour la Terre. Pour en finir avec l’écocide, (Seuil, 2016) et a contribué à de nombreux ouvrages collectifs.
 


CORTO FAJAL

Corto Fajal est un auteur-réalisateur porté par un intérêt particulier pour la nature sauvage et ses habitants. Explorateur des sociétés et cultures traditionnelles, il partage ses expériences avec le grand public à travers ses films, mais aussi des expositions photos, des conférences et bientôt des écrits. Le support du film documentaire est le prétexte qui lui permet de découvrir des modes de vie différents, d’autres conceptions et perceptions du monde. Revendiquant une certaine qualité du temps immersif, il a partagé la vie de Jon, éleveurs de rennes nomades samis au-dessus du cercle polaire durant six ans avant que son film Jon, face aux vents ne sorte au cinéma en 2011, puis, après trois expéditions de plusieurs mois qui lui permettent de passer presque une année sur l'île de Tikopia, le film Nous Tikopia sort en salle en 2018. 

 

Lieu

14, rue Hébert
38000 Grenoble

Contact

04 76 42 38 53
musee-resistance@isere.fr

/musee/musee-de-la-resistance-et-de-la-deportation-de-lisere