Installations d'art contemporain en 2021 dans le parc

Depuis 2011, le Domaine de Vizille, propriété du Département de l’Isère, offre à un(e) artiste plasticien(ne) un cadre exceptionnel pour une intervention artistique éphémère.

Cette année, les interventions artistiques qui sont présentées dans le parc s’inscrivent dans le cadre de l’événement porté en 2021-2022 par le Département de l’Isère, l’Appel de la forêt, qui cherche à attirer l’attention sur la grande variété des paysages de l’Isère, de ses biotopes et espaces naturels. Dans ce vaste panorama de prés et de bois, les arbres se réclament, dans leur disposition solennelle et dans leur rythme ornemental, d’une interprétation libre des leçons de la nature.
Les artistes à l’honneur du 04 juin au 30 novembre 2021 ont à coeur de valoriser la richesse et la diversité des essences du patrimoine arboré du Domaine de Vizille.
En transformant à leur manière le parc, ils invitent les visiteurs à modifier leur perception de cette nature exceptionnelle en leur offrant des sensations nouvelles.

Le bois dormant | Emmanuelle Messier - Fanny Bouchet

Avec Le bois dormant, Emmanuelle Messier et Fanny Bouchet, architectes & artistes au sein de l’atelier BYME vous emmènent dans une déambulation immersive à travers une mystérieuse nappe dorée, suspendue et silencieuse. Entre clins d’oeil à notre enfance, imaginaires et découvertes botaniques, aventurez-vous au milieu de cette forêt et laissez-vous flotter au milieu des centaines de rondins oscillants. Le temps d’un instant, écoutez Le bois dormant qui s’est réveillé…

Photomontage de l'oeuvre Le bois dormant © BYME [LAB]
Photomontage de l'oeuvre Le bois dormant © BYME [LAB]

Corolle | Les nouveaux voisins

Avec Nicolas Grun & Pierre Laurent, Les nouveaux voisins, vous atteignez la plénitude dans Corolle en prenant le temps d’un véritable contact avec la nature.
S’arrêter pour la regarder sobrement, purement et sincèrement pour être protégé et stimulé.
Corolle s’inscrit dans une forme circulaire et enlace l’arbre autour duquel elle dessine une lune accueillante et enveloppante, qui porte le regard vers la majesté du feuillage de l’arbre se déployant tel un maillon d’une trame d’éternité dans lequel chacun devient un fugace acteur.

Photomontage de "Corolle" © Les Nouveaux Voisins
Photomontage de "Corolle" © Les Nouveaux Voisins

Cénotaphe F | Olivier Delarozière

Enfin, Olivier Delarozière a construit le Cénotaphe F en hommage au maître charpentier Nicolas Fourneau, « encyclopédiste pragmatique » trop longtemps resté dans l’ombre, mais reconnu aujourd’hui pour avoir publié, au siècle des Lumières, le premier traité de charpente moderne.
Le Cénotaphe F, F comme Fourneau, Fabrique et Forêt, se déploie vers le ciel par empilement de blocs de bois selon un algorithme rigoureux. Visiter cet espace géométrique singulier c’est expérimenter de nouvelles perceptions qui nous rappellent que tout paysage, comme toute architecture, est une construction culturelle autant que naturelle.

Croquis de l'installation "Cénotaphe F" par Olivier Delarozière © Olivier Delarozière / ADAGP, Paris 2021
Croquis de l'installation "Cénotaphe F" © Olivier Delarozière / ADAGP, Paris 2021