Course de la Résistance

La situation sanitaire nationale exceptionnelle liée à l'épidémie du Coronavirus - Covid-19 et les mesures annoncées par le Gouvernement nous contraignent à annuler l’édition 2020 de la Course de la Résistance.

Nous vous remercions toutes et tous pour l’intérêt que vous portez à cette manifestation sportive dont l’essence est de rappeler que « le 8 mai n’est pas un jour férié ».

Nous vous disons à très bientôt !

Description

Affiche Course de la Résistance

Née de la volonté de rappeler le sens historique de la date du 8 mai, la Course de la Résistance est une manifestation sportive organisée par le Département de l’Isère dans le cadre des commémorations de l’armistice signée en 1945, marquant la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Cette 6e édition aura lieu le vendredi 8 mai 2020, dans le Bas Dauphiné, haut lieu de Résistance en Isère. Le village d’accueil sera situé au parc des Lilattes à Bourgoin-Jallieu.

Cet événement s'inscrit également dans le cadre de l'Année de la culture 2020 portée par le Département de l'Isère.

Plus d'information et inscriptions sur coursedelaresistance.fr

       

      Le Nord-Isère dans la Seconde Guerre mondiale

      Le Nord-Isère désigne la partie septentrionale du département, qui s’étend de Lyon à La Tour-du-Pin. Par sa situation géographique, le territoire est plutôt tourné vers l’agglomération lyonnaise. La Résistance s’implante rapidement grâce à la proximité de Lyon, berceau des trois grands mouvements résistants de la zone Sud. En 1942, la Résistance se structure. Le mouvement Combat opère un découpage du territoire en différents secteurs, repris l’année suivante par l’Armée secrète (AS). Le Nord-Isère devient le secteur 7 du Rhône puis en 1944, le secteur Rhône-Isère grâce au rapprochement avec le commandement grenoblois. Les résistants Nord-isérois mèneront plusieurs opérations exceptionnelles telles que la Libération de Bourgoin et Jallieu en août 1944.

      /musee/musee-de-la-resistance-et-de-la-deportation-de-lisere