Ernest Hébert

Après une formation classique à l'École des beaux-arts de Paris, Ernest Hébert accède à la notoriété avec la peinture « La Malaria ». Une belle carrière s'ouvrant à lui, il partage son temps entre la France et l'Italie, où il fut par deux fois directeur de l'Académie de France à Rome (1867-1873 et 1885-1890). Très vite il devient un portraitiste recherché de la haute société parisienne du second Empire et de la troisième République. Hébert sait dégager la poésie et l'âme secrète de ses modèles féminins. C'est en Italie qu'il trouve ses sujets de prédilection en peignant des scènes paysannes empreintes d'un réalisme mélancolique. On lui doit le projet pour la mosaïque de l'abside du Panthéon inaugurée en 1884.

Tout sur Hébert !

Accueil Partager cette page