Une propriété publique depuis 1925

Le 1er janvier 1925, le Domaine de Vizille devient officiellement propriété de l'État et résidence d'été des Présidents de la République.
Par acte administratif, l'État cède le Domaine de Vizille pour un franc symbolique au Département de l'Isère le 29 décembre 1972 et 23 Janvier 1973 ; les travaux de restauration restent cependant à la charge des Monuments Historiques. Le château perd avec ce transfert son rôle de résidence d'été des chefs de l'État.

En devenant propriétaire du Domaine, le Département se substitue à l'État dans le cadre de la convention de mise à disposition à la commune de Vizille du parc du jardin du roi. Cette convention est par ailleurs toujours en vigueur.
Le Département de l'Isère cède gratuitement à la commune de Vizille en 1976 une partie du parc d'une superficie de 2,58 ha (parcelles n° 347, 348, 349). Suite à une convention signée en 1980, 5 ha de terrains sont mis à disposition de la commune dans le cadre d'un bail emphytéotique de 30 ans pour qu'elle puisse y aménager une zone sportive (tennis, terrains de foot et terrains de rugby).
Plusieurs projets sont étudiés pour la réhabilitation du château. En 1980 le Département opte pour la création du Musée de la Révolution française. Jean Louis Taupin conduit l'ensemble des travaux d'aménagement de ce nouveau musée départemental entre 1985 et 1990. Le musée fut officiellement créé par délibération du Département de l'Isère le 10 juin 1983 et inauguré le 14 juillet 1984.
Le 3 octobre 1989, la cour d'honneur, le parc, la maison et le bâtiment à la roue situé à proximité du château, ainsi que l'ensemble du mur de clôture du Domaine, sont inscrits sur l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques. Le château et certaines parcelles seront rétrospectivement classés le 23 août 1991.

helene.puig@isere.fr © Département de l'Isère-Domaine de Vizille
helene.puig@isere.fr © Département de l'Isère-Domaine de Vizille
Accueil Partager cette page