Pour que la vie continue. D'Isère et du Maghreb, mémoires d'immigrés

Du
1oct 1999 1déc 2000
Affiche de l'exposition
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition passée

Dans les années 1950, tandis que la croissance redémarre, ce sont des Algériens et, en moindre nombre, des Marocains et des Tunisiens, qui composent la majeure partie des travailleurs immigrés de l’Isère. Pour des questions qui tiennent à la fois au passé colonial de la France, à une religion et une culture qui nous sont souvent étrangères, à l’espoir des plus anciens travailleurs de retourner d’où ils viennent et à une situation économique défavorable, cette partie de la population court le risque grave de la marginalisation.


L’exposition donne la priorité à la propre mémoire des Maghrébins d’origine, dont les témoignages restituent les spécificités du vécu, des souffrances et des attentes qui sont les leurs.

Publication associée
3.jpg

Pour que la vie continue - D’Isère et du Maghreb

Lire la suite

/musee/musee-dauphinois