Monts solaires [équinoxe 12 min 8 s]

Du 21 mars 2019 1 avril 2019
Monts solaires. [Equinoxe 12min 8s]. Installation d'Étienne Eymard Duvernay © Monts solaires. [Equinoxe 12min 8s]. Installation d'Étienne Eymard Duvernay
Audience
TOUT PUBLIC
Type d’exposition
Exposition temporaire

Installation d’Étienne Eymard Duvernay dans le chœur des religieuses au Musée dauphinois


Monts solaires est une œuvre artistique qui restitue la course du soleil le 20 mars, jour de l’équinoxe de printemps. À cet instant de l’année, la durée de la nuit égale celle du jour. Mais l’équinoxe de printemps marque aussi le déclin de la nuit jusqu’à l’équinoxe d’automne. Monts solaires propose de suivre l’évolution d’un paysage de Chartreuse, de l’aube au crépuscule,  12 heures et 8 minutes condensées en 12 minutes et 8 secondes.  Cette lente variation circulaire des ombres appelle le public à la contemplation.

Nous vivons tous au rythme de la lumière, l’agriculteur comme le citadin travaillent le jour et se reposent la nuit. Pour l’humanité et l’immense majorité des êtres vivants, le soleil est resté le maître incontesté du temps. Avant l’avènement de la montre, il régulait le rythme des travaux des champs et était un indicateur de changements de périodes et de saisons. L’équinoxe, particulièrement celle du printemps, est une date de référence pour de nombreux calendriers : nouvel an pour les calendriers persan, tamoul et bengali ; fête des moissons au Royaume-Uni ; fête des mères dans plusieurs pays arabes ; le Shunbun no hi au Japon ; l’Ugadi pour les habitants de l’Andhra Pradesh.

La Chartreuse offre ses hauteurs et ses profondeurs à la chorégraphie elliptique faite de l’alternance du jour et de la nuit. Les sommets, aiguilles multiples d’un immense cadran solaire, marquent l’heure de leurs ombres silencieuses.

L’installation Monts solaires prend place dans le chœur des religieuses, lieu réservé aux sœurs cloîtrées de la Visitation au 17e siècle pour suivre la messe célébrée dans la chapelle attenante. Une maquette de la Chartreuse en relief, d’une hauteur de trois mètres, est fixée verticalement sur le mur du fond. 12 minutes et 8 secondes durant, les lumières et les ombres de la course du soleil sont projetées sur la maquette, tandis qu’une discrète horloge digitale décompte le temps.

Ce dispositif visuel est accompagné d’une bande son minimaliste, composée de sons graves au lever et au coucher du soleil, et de sons plus aigus au zénith du soleil.

 


 

 

Biographie

Étienne Eymard DuvernayÉtienne Eymard Duvernay, vidéaste, plasticien, danseur performer, est un artiste protéiforme. Il collabore avec diverses compagnies professionnelles sur des créations en tant qu’artiste associé (Nadir, Passaros, Chorescence, Le Cil du Loup, …). Il réalise des reportages, des courts métrages, des mappings vidéo « live » pour la scène ou des festivals, mais aussi des performances dansées et sonores. En tant que plasticien, il présente régulièrement ses œuvres dans des expositions collectives ou personnelles.

Lieu

MUSÉE DAUPHINOIS
30 rue Maurice-Gignoux
38031 Grenoble cedex 1

Contact

Téléphone : 04 57 58 89 01

Accueil Partager cette page