Le site historique

L'église de Saint-Hugues-de-Chartreuse

L’église de Saint-Hugues-de-Chartreuse est un bâtiment de style néo-roman, architecture très en vogue à la fin du XIXème siècle. Ce style architectural s’inspire bien sûr de l’époque romane (XIème et XIIème siècles). Les deux caractéristiques principales en sont les voûtes en berceau (en arc de cercle) ainsi que les fenêtres étroites en arc semi-circulaire. Toutefois, les églises néo-romanes sont souvent beaucoup moins travaillées que leurs homologues de l’époque romane. Il est également intéressant de noter que cette église n’est pas orientée vers l’est comme le veut la tradition, mais vers l’ouest. Les conditions climatiques extrêmes de la Chartreuse peuvent expliquer cette caractéristique. Néanmoins, aucun témoignage d’époque n’explique réellement cette particularité.

Un environnement exceptionnel

Le musée Arcabas en Chartreuse est situé sur la commune de Saint-Pierre-de-Chartreuse au sein du massif de Chartreuse. Ce massif subalpin entièrement d’origine sédimentaire a été plissé et faillé lors de la formation des Alpes durant les trente derniers millions d'années. Le massif de Chartreuse est situé aux trois quarts en Isère et pour l’autre quart en Savoie ce qui en fit durant plusieurs siècles, jusqu’en 1860, une frontière naturelle de la France. Trois villes portes en permettent l’accès, Grenoble au sud, Chambéry au nord et Voiron à l’ouest. La face Est de la Chartreuse borde la vallée du Grésivaudan. Massif pré alpin, la Chartreuse compte une vingtaine de sommets de plus de mille mètres dont quatre dépassent deux milles mètres (Chamechaude, La Dent de Crolles, Les Lances de Malissard et le Grand Som).

 

 

Vue d'ensemble de la Chartreuse

 

La Grande Chartreuse

La Chartreuse doit sa renommée aux moines Chartreux qui vinrent s’installer dans le massif sous la conduite de saint Bruno en 1084 pour créer le monastère de la Grande Chartreuse, maison mère de toutes les Chartreuses du monde. Aujourd’hui cet ordre est surtout connu du grand public grâce à sa liqueur réputée dans le monde entier.

La Chartreuse aujourd'hui

De nos jours, le cœur économique du territoire reste lié à ses richesses naturelles. Avec plus de 60 % de ses espaces couverts de forêts, la sylviculture et le travail du bois sont tout naturellement des activités phares du massif. Toutefois, l’agriculture n’est pas à négliger au travers de ses productions, son tissu social, et son rôle dans l’entretien des paysages. Enfin, le tourisme vert et le tourisme d’hiver font de la Chartreuse un pôle d’attractivité très fort pour les personnes pratiquant un tourisme à taille humaine.

Conscients de toutes ses richesses les acteurs locaux décident de créer en 1995 le Parc naturel régional de Chartreuse qui regroupe la grande majorité des communes du massif. La création de ce parc avait un triple objectif : la protection du patrimoine, l’investissement environnemental et le développement et l’innovation économique et sociale. En 1997, pour sauvegarder le site menacé par des projets touristiques, la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse est créée sur la partie est du massif.

 

Vignette vaches

 

Accueil Partager cette page