Collections

L'oeuvre du musée

L'œuvre de cette église a été entièrement conçue et réalisée par un seul homme, Jean-Marie Pirot, qui prendra le pseudonyme d'Arcabas. Diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris, il est enseignant à l’École d'art décoratif de Grenoble au début des années 50.

Trois phases de constructions, vont amener l'artiste vers une composition lumineuse, riche de matériaux :
- 1952 à 1953 : Arcabas âgé de 25 ans choisit des matériaux économiques : la toile de jute, les pigments liés à l’œuf et au sucre. Il réalise les candélabres en fer forgé, les incrustations de laiton dans le sol, les portes en chêne et les vitraux à l'antique.
- 1972 : le "Couronnement" va rehausser cette première œuvre et apporter l'art abstrait au musée ainsi que le cercle chromatique et l'or qui illumineront le bâtiment. Le mobilier liturgique suivra en adéquation avec l’œuvre contemporaine.
- 1985 : Arcabas ajoute 53 toiles représentant sa vision des textes sacrés, mélangeant les styles figuratifs et abstraits. Ces toiles font partie de la troisième période de création, la "Prédelle".

Voir les collections

Droits de reproduction

Les visuels des œuvres présentées sont protégés.
Pour toute utilisation, prendre contact avec l'ADAGP, société française de gestion collective des droits d'auteur dans les arts visuels.

ADAGP
11, rue Berryer
75008 Paris, France
Tél.: 33+ 01 43 59 09 79
Fax.: 33+ 01 45 63 44 89
adagp@adagp.fr

Accueil Partager cette page