Papetiers des Alpes. Six siècles d'histoire

Du
8oct 2005 2juil 2007
Affiche de l'exposition
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition passée

La gamme des papiers produits dans les Alpes est très large : papier mousseline, papier bouffant, papier vergé, papier crépon, papier cigarette, papier calque, papier kraft, papier médical, papier bible... C’est ce savoir-faire que l’exposition tente de mettre en valeur, à travers une histoire des techniques mais aussi des hommes. Elle livre les portraits des pionniers : Fredet, Matussière, Neyret… , évoque les ambiances de travail à l’usine, l’atmosphère des laboratoires de recherche. Elle donne la parole aux papetiers à travers une série de portraits filmés, du directeur d’usine au conducteur de machine, tous témoignent de la réalité d’un métier encore bien vivant, après six siècles d’une histoire.

S’il apparaît en Chine vers le IIIe siècle avant notre ère, s’il parcourt l’Asie centrale emporté par les caravanes de la route de la soie, le papier n’arrive en Occident qu’au Moyen Âge où il va supplanter le parchemin. Mais c’est l’essor de l’imprimerie au XVe siècle, les découvertes de l’hydroélectricité et les grandes innovations technologiques du XIXe siècle qui favoriseront le développement de l’industrie du papier dans les Alpes.


Aujourd’hui encore, on fabrique dans la région des pâtes et des papiers selon des technologies de pointe, et les savoir-faire de l’arc alpin s’exportent au-delà des frontières régionales. Saviez-vous ainsi que les billets des Jeux olympiques d’Athènes ont été imprimés sur du papier sécurisé en provenance de Rives ? Que le papier sur lequel a été tirée la Constitution européenne a été fabriqué sur les bords du lac Léman ? Tout comme les fameux papiers bible confectionnés pour les livres religieux et la plupart des ouvrages encyclopédiques. Mais la gamme est bien plus large encore : papier mousseline, papier bouffant, papier vergé, papier crépon, papier cigarette, papier calque, papier kraft, papier médical, sans oublier les cartons, tous sont produits dans les Alpes.


L’exposition Papetiers des Alpes met en valeur ce savoir-faire, à travers une histoire des techniques mais aussi des hommes.
De grandes tentures de papier « non-tissé » plongent le visiteur dans une atmosphère mate et tamisée d’où surgissent les inventions qui ont révolutionné la fabrication : la célèbre machine de Louis-Nicolas Robert qui ouvre l’ère du « papier sans fin » (à la bobine et non plus à la feuille), le défibreur (monumentale râpe à bois) perfectionné par Aristide Bergès pour alimenter la papeterie de Lancey, ou encore les rouleaux filigraneurs finement ciselés, marque de fabrique identifiant la provenance des feuilles de papier.


L’exposition livre les portraits des pionniers : Blanchet, Fredet, Matussière, Neyret… Elle évoque les ambiances de travail à l’usine ou dans la cité, l’atmosphère des laboratoires de recherche. Elle donne enfin la parole aux papetiers à travers une série de portraits filmés. Du directeur d’usine au conducteur de machine, de l’opérateur de pâtes au chercheur, tous témoignent de la réalité de métiers encore bien vivants, après six siècles d’histoires.

/musee/musee-dauphinois