Il y a 200 ans, Jean-François Champollion déchiffrait les hiéroglyphes !

27 septembre 2022
Détail du tableau des signes phonétiques © Département de l'Isère / Musée Champollion

🥳 Aujourd’hui, nous célébrons le 200e anniversaire du déchiffrement des hiéroglyphes.

✨Le 27 septembre 1822, Jean-François Champollion lit la célèbre « Lettre à M. Dacier » devant l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Cette lecture officialise le déchiffrement des hiéroglyphes et ouvre la voie à une nouvelle science : l’égyptologie.

Le saviez-vous ? La légende raconte que, quelques jours auparavant, Champollion accourut auprès de son frère, Jacques-Joseph, en criant « je tiens mon affaire ! » puis perdit connaissance. Personnage emblématique de la vie de Jean-François, Jacques-Joseph rassemble les notes de son cadet alité pour rédiger lui-même la fameuse lettre.
 
Annexé à cet ouvrage, le « Tableau des signes phonétiques » synthétise la correspondance établie entre les écritures grecque, démotique et hiéroglyphique, présentes notamment sur la pierre de Rosette.

Buste de Jean-François ChampollionJe tiens mon affaire !Le tableau des signes phonétiques