«Écorcée», résidence de Simon Augade

21 septembre 2021
ÉCORCÉE une installation de Simon Augade

Dans le cadre de la saison culturelle L'Appel de la forêt, le Département de l'Isère a donné carte blanche à Simon Augade en résidence au Musée dauphinois de septembre à décembre 2021. L'artiste a investi le cloître de Sainte-Marie d’en-Haut pour créer une installation inspirée des pneumatophores, racines échasses caractéristiques des mangroves, qui évoquent à la fois un monde immergé et un monde en surface.

Vestiges du règne végétal originel, ces émergences racinaires semblent aujourd’hui piégées dans l’architecture des lieux. Leurs courbes rappellent les arches du cloître et se confrontent à la rigueur orthogonale de la cour centrale. Tentaculaires, les racines se débattent ou s’adossent contre les parois, se posant sur la pierre et replongeant dans la terre. De même que l’Histoire enfouie sous les couches de sédiments est révélée par les fouilles archéologiques, ces géantes surgissent des profondeurs à la faveur d’une excavation ou d’une érosion. Mais une partie demeure dans le monde souterrain, proliférant tels des rhizomes.

La puissance tellurique de l’Écorcée lutte ardemment contre les remparts érigés par l’homme. Ces deux forces opposées s’uniront-elles un jour ? L’essence vitale de la nature sera-t-elle enfin reconnue ? Il en va de l’équilibre et de la survie de l’humanité. Les peuples de l’Amazonie, peuples de la forêt-monde, gardent l’espoir de remporter le combat.


Diplômé de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne de Lorient, Simon Augade se tourne très vite vers la mise en volume et la sculpture, notamment de matériaux de récupération.

> simonaugade.fr


Dans le cadre d’Amazonie[s], forêt-monde
exposition présentée au Musée dauphinois du
29 octobre 2021 au 2 mai 2022 et de la saison
culturelle L’Appel de la forêt portée par le Département de l'Isère

 

Au Musée Arcabas en Chartreuse à Saint-Hugues-de-Chartreuse
Résidence de création puis présentation au printemps 2022