Jardins des cloîtres, jardins des princes. Quand le parfum portait remède.

Du
4mar 13déc
Quand le parfum portait remède, vue d'exposition © © Cnossos / Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye, 2018
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Parcours permanent

En 2020, le musée prolonge la saison jusqu'au 13 décembre. Le parcours Jardins des cloîtres, jardins des princes. Quand le parfum portait remède sera exceptionnellement ouvert jusqu'à cette date.

Dès le Moyen Âge, les jardins des cloîtres et les jardins des princes accueillent les plantes nécessaires à l’élaboration des remèdes et des compositions odorantes qui constitueront jusqu’au XIXe siècle l’essentiel de la pharmacopée.

L’histoire des jardins est aussi celle des plantes et des remèdes au cœur de la pharmacopée antonine. Ainsi, en l’abbaye de Saint-Antoine, les jardins sont une ressource essentielle pour l’élaboration de remèdes.

Ce parcours propose de découvrir de manière ludique les parfums thérapeutiques du Moyen Âge au XVIIIe siècle. Les dix-sept fragrances recréées par Daniela Andrier (Givaudan) et Dominique Ropion (IFF)  permettent, en trois espaces dédiés, de remonter le fil d’une histoire universelle.

Commissaire de l’exposition : Annick Le Guérer, docteur en anthropologie, spécialiste du parfum.

 

Salle voûtée des Grandes écuries

Jardins des cloîtres, jardins de princes. Quand le parfum portait remède

/musee/musee-de-saint-antoine-labbaye