Un musée sans murs

Le premier symposium français de sculpture. Grenoble, été 1967

Musée dauphinois

33.jpg
Auteur : Ivan Boccon-Perroud | Marie Savine
Parution : 01/1998
Nombre de pages : 64 pages
Collection : Patrimoine en Isère
Éditeur : Département de l'Isère
Code produit : 0005
ISBN : 2-905375-23-x
Prix : 3
Dimension : 14,5 x 21 cm
Dispo : Epuisé
Type : publication papier
Institution : Musée dauphinois
Thème : Patrimoine et art contemporain
Pas de commande en ligne pour ce produit

Au lendemain de la deuxième guerre mondiale un grand nombre d'artistes européens ont partagé la conviction de la nécessité d'une renaissance artistique qui puiserait ses racines dans la vie et des thématiques collectives et universelles. Née en 1952, lors du Congrès pour la Paix de Vienne, l'idée d'un symposium de sculpture est l'expression de cet idéal dans sa volonté de rencontre avec le public et d'inscription dans des lieux autres que ceux dévolus traditionnellement à l'art. Ainsi pendant l'été 1967 se tient à Grenoble le Premier Symposium Français de Sculpture. Trente ans plus tard, la ville livre aux pas du visiteur des traces de ce symposium, de nombreuses sculptures, visibles comme autant de stations d'un voyage initiatique à travers le temps et l'art. Il s'agit bien là d'un patrimoine, d'un territoire symbolique des expressions multiples d'une communauté à un moment donné, mais d'un patrimoine actif qui projette les questions essentielles de notre présente et de notre devenir.