Paysages croisés, François Auguste Ravier/Jean Vinay

Du
9mar 23aoû
Les toits de Morestel © ©Pierre Aubert/AMRA, 2016
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition passée

François Auguste Ravier (1814-1895)
Les toits de Morestel, non daté.
Huile sur papier marouflé sur carton.

Collection Maison Ravier – legs Angèle Servonnat
© Pierre Aubert / AMRA, 2016

Prolongeant la présentation organisée à Morestel au printemps 2019, les œuvres de François Auguste Ravier (1814–1895) prennent le chemin de Saint-Antoine-l’Abbaye à la rencontre de Jean Vinay (1907–1978). Un dialogue entre deux périodes de l’histoire de l’art et des regards croisés sur les paysages du Dauphiné.                  

L’exposition permet un rapprochement inédit entre deux artistes qui ont porté leurs regards sur leur environnement à plus d’un siècle d’écart. Les aquarelles vibrantes de Ravier témoignent de sa virtuosité dans le traitement des couleurs et des lumières. Reflets de l’eau, lumières changeantes, ciels embrasés, le peintre joue de sa palette et compose des paysages vibrants, entre romantisme et impressionnisme. Face à cette audace, l’œuvre de Jean Vinay montre un trait plus expressionniste : la touche est plus présente, les points de vue sont audacieux et montrent la vision personnelle et le rapport quotidien du peintre avec son sujet : la nature qui l’environne.

En partenariat avec

logo Ravier

Commissariat de l’exposition        
Géraldine Mocellin, attachée de conservation du patrimoine, directrice du musée de Saint-Antoine-l’Abbaye
Nathalie Lebrun, chargée des collections et des expositions de la Maison Ravier

Dans le cadre de PAYSAGE>PAYSAGES                                  

/musee/musee-de-saint-antoine-labbaye