Vue du grand canal du parc du Domaine de Vizille

Installations d'art contemporain

La richesse du parc du Domaine de Vizille en fait non seulement un espace de détente, mais surtout un lieu patrimonial chargé d’histoire. Surprendre les visiteurs habitués et changer leur regard sur le parc, inviter le public occasionnel à découvrir l’art autrement, dans cet écrin naturel majestueux, tel est l’objectif de la présentation d’œuvres d’art contemporain dans le parc depuis 2011.

Trois artistes transformeront le parc du 3 juin au 30 novembre 2022 ! Une déambulation au fil de l’eau vous sera proposée autour de trois installations d’art contemporain à découvrir.

Dans le cadre de Grenoble Capitale Verte Européenne 2022.

Source | elparo

Cette installation à double facette propose aussi bien au visiteur de se placer au milieu d’une source, d’une foule de vagues que de contempler de loin ces volumes filiformes. Source fait directement référence à la présence de l’eau dans le parc du Domaine de Vizille.

Ces courbes insufflent un mouvement qui rappelle étrangement les canaux, rivières et cascades qui parcourent le parc, mettant en avant la force hydraulique, énergie sans limite qui pourrait être une solution aux défis écologiques qui se présentent à nous.

Site internet d'elparo

Source | elparo © Domaine de Vizille | Département de l'Isère
Source | elparo © Domaine de Vizille | Département de l'Isère

Indienne | Olivier Valla

Cette installation à comme point de départ la période où la famille Perier créa dès 1777 une manufacture d’impression d’indiennes, cotonnades imprimées (alors très en vogue) dans le château de Vizille. Clin d’œil au passé industriel du domaine et à l’exploitation de ses canaux, sources et étangs, le projet Indienne veut célébrer la nature, l’eau, le savoir-faire de cette époque.

Ces 4 sculptures flottantes, élévation 3D de motifs imprimés à l’époque de la manufacture, évoluent doucement, glissent et tournoient au fil de l’eau en fonction du courant et du vent, elles célèbrent l’intemporalité des représentations de la nature.

Peinte d’un côté et miroir de l’autre, chaque pièce montre alternativement l’une ou l’autre de ses faces. La couleur pour le passé et le présent (rouge garance, bleu indigo, orange indien), le miroir reflétant les rayons du soleil et l’envers du paysage pour l’avenir.

Site internet d'Olivier Valla

Indienne | Olivier Valla ©  Domaine de Vizille | Département de l'Isère
Indienne | Olivier Valla © Domaine de Vizille | Département de l'Isère

Rezo | OZ Le design

L’œuvre proposée est constituée d’éléments légers en suspension dans un arbre et d’éléments issus du sol et de l’eau formant un cercle à l’aplomb du houppier de l’arbre. Ces deux parties de l’œuvre se répondent comme ciel et eau, créant une tension en miroir entre l’aérien et le terrien. C’est d’abord le cycle de l’eau qui est matérialisé, et sa relation à l’arbre, nourrissant ses racines, restituée dans sa transpiration.
Ces ampoules offertes aux rayons du soleil qui les fait miroiter, peuvent être lues comme une représentation domestique de l’énergie hydraulique. Mais les bulbes, éteints, évoquent également l’obsolescence, nous rappelant la relation de cause à effet entre surconsommation et extinction, s’agissant de l’énergie, de l’arbre, comme de l’eau...

"OZ Le design" est une agence d'architectes gérée par Laetitia Obrecht et Marie-Laure Zuanon-Ecarnot.

REZO | OZ Le design © Domaine de Vizille | Département de l'Isère
REZO | OZ Le design © Domaine de Vizille | Département de l'Isère
/musee/parc-du-domaine-de-vizille