Johan-Barthold Jongkind 1819|2019. Bicentenaire de la naissance du peintre

Peinture et dessin

Du
15juin 2019 30sep 2019
Johan Barthold Jongkind
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition passée

 

Johan-Barthold Jongkind (1819-1891) a choisi la France pour y vivre et pour y peindre.

D’abord installé à Paris, l’artiste peint aussi bien des vues urbaines que des scènes hollandaises, des marines ou des paysages. Il effectue de nombreux séjours en Isère, de 1873 jusqu’à sa mort, d’abord à Pupetières (commune de Châbons) puis à la Côte-Saint-André, où il est enterré. Il a trouvé dans la plaine de Bièvre, un terroir et une lumière que l’on retrouve dans nombre d’aquarelles. La liberté de son style et la fraîcheur des couleurs de celles-ci auront beaucoup contribué à confirmer son rôle de précurseur de l’Impressionnisme, bien qu’il n’ait jamais participé à ce mouvement.

Le parcours de l’exposition évoque, à travers une centaine d’œuvres, huiles et aquarelles, dessins et gravures, sa formation avec son premier maître Schelfhout, sa vie à Paris, capitale des arts, et les artistes qui l’entouraient dont Isabey, son maître parisien, mais aussi ses séjours en Normandie, où il retrouvait Eugène Boudin et Claude Monet, à Nevers, et finalement en Isère, où il mourra, déjà reconnu pour le modernisme de ses aquarelles marquées par son travail en plein air.

Un hommage rendu au peintre hollandais à l’occasion du bicentenaire de sa naissance. 

/musee/musee-hebert