Vous avez dit mandragore? Accueillir et soigner en Occident

Du
8juil 11nov
Visuel  de l'exposition Vous avez dit mandragoqre. Accueilliret soigner en Occident
Audience
TOUT PUBLIC
Type
Exposition passée

Ultime volet d’un cycle de recherche initié en 2016 autour de l’exposition Bâtisseurs d’Éternité, le musée de Saint-Antoine-l’Abbaye organise cette exposition permettant de mettre en lumière l’histoire originelle de la vocation caritative de l’un des plus puissants ordres hospitaliers de l’Europe médiévale.

Replacée dans le contexte historique du XIe siècle à la fin du XVIe siècle, cette nouvelle présentation entend réactualiser les connaissances sur les missions autant que sur la typologie des structures d’accueil et de soins développées par les hospitaliers de Saint-Antoine. Cet ordre apparu dans le sillage d’autres institutions hospitalières se tourne dès son origine vers la charité, s’ouvre à l’évolution de la pratique médicale et plus spécifiquement chirurgicale comme à la diffusion d’un recours généralisé aux substances végétales, animales ou minérales.

De la charité aux soins, de l’hôtel-Dieu à l’hôpital, ils feront du jardin, à l’instar de leurs contemporains, un prolongement naturel, magnifié dans les manuscrits comme dans les traités de botanique.

Commissariat de l’exposition et comité scientifique
L’exposition Vous avez dit Mandragore ? Accueillir et soigner en Occident a été conçue et dirigée par Géraldine Mocellin, attachée de conservation du patrimoine, directrice du musée de Saint-Antoine-l’Abbaye.


L’exposition a reçu les contributions scientifiques des personnalités suivantes (coordination Sylvain Demarthe) :
Michèle Bilimoff, ex-ingénieur de recherche (CNRS)
Nicole Chambon, professeur honoraire d’études germaniques
Élisabeth Clémentz, maître de conférences en histoire moderne, Université de Strasbourg
Alessandra Costa, assistante-doctorante en histoire de l’art médiéval, Université de Genève
Sylvain Demarthe, docteur en histoire de l’art et archéologie du Moyen Âge – UMR ArTeHis Université de Bourgogne
Bruno François, responsable des collections, musée de l’Hôtel-Dieu – Hospices Civils de Beaune
Valérie Gontero-Lauze, maître de conférences en langue et littérature du Moyen Âge, Université d’Aix-Marseille
Pierre-Louis Laget, chercheur associé au service du patrimoine culturel, Conseil régional Hauts-de-France
Daniel Le Blévec, professeur émérite d’histoire du Moyen Âge, Université de Montpellier 3
Annick Le Guérer, docteur en anthropologie, spécialiste de l’odorat, des odeurs et du parfum
Laurence Moulinier-Brogi, professeur d’histoire du Moyen Âge, Université de Lyon 2
Marilyn Nicoud, professeur d’histoire du Moyen Âge, Université d’Avignon
Nicolas Reveyron, professeur d’histoire de l’art et d’archéologie du Moyen Âge – Université Lumière Lyon 2
Stéphane Rossi, docteur en pharmacie, herboriste
Daniel Russo, professeur d’histoire de l’art du Moyen Âge – Université de Bourgogne.

Ainsi que Guillaume Fonkenell, conservateur en chef du patrimoine au musée national de la Renaissance – château d’Ecouen ; Joëlle Garcia, Alice Lemaire et Emmanuelle Choiseau de la bibliothèque centrale du Muséum national d’histoire naturelle, Paris et Audrey Dominguez, salariée-doctorante en langue et littérature française - Herboristerie "Au Temps des Fées" Grenoble / UMR LITT&ARTS Université Grenoble-Alpes.

 

/musee/musee-de-saint-antoine-labbaye